Administration de l’assurance collective : attention aux oublis!

Publié le 14 Mai 2018 par Stéphanie Corbeil, ACS

st_title='Administration de l'assurance collective : attention aux oublis!'
st_title='Administration de l'assurance collective : attention aux oublis!'

Voici les oublis les plus fréquents lorsqu’il est question de l’administration de l’assurance collective au travail:

  • Les ajustements de salaire des employés

Lors du changement des salaires de vos employés, cela peut vous paraître simple et naturel d’aviser l’assureur de votre assurance collective. Or, cela n’est pas aussi facile que vous ne le croyez. La manière d’agir lorsque pareille situation survient est d’ailleurs la plus grande erreur commise par les entreprises.

Imaginez un employé dont le salaire est passé de 41 000 $ à 46 000 $ aux cours des dernières années et que cet employé vous annonce qu’il doit prendre un congé à la suite d’une maladie ou d’un accident. Vous devinez certes la suite…  l’institution financière devra baser les prestations payables à cet employé sur le revenu de 41 000 $, et non sur celui de 46 000 $.

  • Omettre d’inscrire un employé

L’employeur peut décider d’imposer une période d’attente de 30, 60 ou 90 jours avant qu’un nouvel employé ne soit admissible à l’assurance collective.

assurance-collective-administration

Depuis 2001, nous aidons plus de 800 entreprises Québécoises et Canadiennes à trouver leur produit d’assurance collective, et ce, au meilleur prix!

Malgré l’attention du personnel administratif, il peut arriver qu’un oubli se produise et que l’on ait omis d’inscrire l’employé après la période d’admissibilité. Qu’à cela ne tienne, l’assureur accorde à l’employeur un délai de grâce de 31 jours pour les aviser.

Passé ce délai, la compagnie d’assurance accordera uniquement l’assurance médicaments, mais l’assuré devra se soumettre à diverses preuves de santé pour ce qui est des autres protections telles que l’assurance invalidité et l’assurance vie.

Imaginez si cet employé n’est pas assurable… En raison de son état de santé actuel, il n’aura pas eu à fournir des preuves de son état de santé si l’employeur l’avait inscrit sur le plan d’assurance dans le délai prescrit.

  • Je n’ai pas inscrit un employé, car il est couvert avec l’employeur de son conjoint

Cela peut vous paraître normal et raisonnable. Après tout, on ne veut surtout pas débourser à deux endroits différents pour une seule et même assurance collective, non?

Vous devez cependant savoir que vous êtes peut-être couvert pour les médicaments et les soins dentaires, mais que vous n’êtes pas couvert pour l’assurance salaire. Dans ce cas-ci également, imaginez si l’employé devait se prévaloir de l’assurance salaire et que l’employeur ne l’a pas inscrit au régime. Il est alors très clair que la responsabilité incombe à l’employeur.

Plusieurs points importants doivent être connus de la part des employés et de l’employeur.

AssuranceCollectiveEnLigne.ca prend toutes les mesures nécessaires afin d’aider les parties à se conformer aux règles des assureurs. Nos spécialistes sont là pour vous rappeler certaines règles et ainsi vous éviter de vous retrouver dans l’embarras.

Vous avez des questions? N’hésitez pas à communiquer avec le service à la clientèle au 1 855 230-6233, ou contactez-nous par courriel à l’adresse contact@assurancecollectiveenligne.ca pour nous faire part de vos questions.

st_title='Administration de l'assurance collective : attention aux oublis!'
st_title='Administration de l'assurance collective : attention aux oublis!'

Laisser un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs requis affichent un *

*

Faites une demande d'assurance collective en ligne

Accueil

N'hésitez pas à communiquer avec le service à la clientèle au 1 855 230-6233
ou contactez-nous par courriel à contact@assurancecollectiveenligne.ca.
pour nous faire part de vos questions.